En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

HISTOIRE

Si l’origine précise du Pineau des Charentes reste quelque peu incertaine, il est dit, selon la légende qu’il serait le fruit du hasard.

En 1589 dans un endroit reculé du pays du Cognac un vigneron aurait, un jour au cours des vendanges versé par mégarde des moûts de raisin dans une barrique contenant de l’eau-de-vie de Cognac.

Ce n’est que bien des années plus tard ayant besoin de toute ses barriques, qu'il découvrit en voulant jeter le contenu ce vin limpide et doré, fruité et capiteux, ensoleillé comme la terre des Charentes.

Le Pineau des Charentes était né !
 

APPELLATION

Dès 1920, la filière s’organise pour obtenir en 1935 le statut de vin de liqueur d’Appellation d’Origine. C’est le 12 octobre 1945, que le Pineau des Charentes connaît un véritable essor en devenant le premier vin de liqueur d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) français. 
logo-aoc-mini.png5ce1fb36-3feb-4ca8-bb36-a0bdb520a140-1600.png

SAVOIR-FAIRE

Le Pineau des Charentes tire sa puissance aromatique et sa richesse d’un savoir-faire unique. Nous façonnons ce vin délicat en suivant à la lettre les traditions d’élaboration. Les moûts de raisin et l’eau de vie de Cognac proviennent de notre exploitation viticole, du même terroir et surtout de notre savoir-faire, transmis de génération en génération.

Cinq étapes sont essentielles pour faire du Pineau des Charentes un grand vin.

 

 

1. LA CULTURE​

Tout d'abord la culture, une des étapes les plus importantes si ce n'est la plus importante. Pour récolter un raisin d'exception, il faut d'abord comprendre les besoins de la vigne.
La densité de plantation participe en grande partie aux arômes finales du pineau, car plus le nombre de pieds de vigne est important pour une même surface moins le pied a besoin de ressource donc le raisin sera de meilleur qualité, on maîtrise ainsi le potentiel de la vigne.
cette méthode nous permet de tailler le pied de façon à ce qu'il puisse subvenir au mieux au besoin du raisin.

2. LES VENDANGES

Après s'être gorgés de soleil et avoir puisé leurs arômes dans la terre des Charentes, les raisins sont récoltés à partir de la fin du mois de septembre.
Cette étape dure environ un mois.

3. LE PRESSURAGE

Après les vendanges, les moûts de raisin sont pressurés. On distingue toutefois deux spécificités. 
Le raisin blanc est pressé sitôt la récolte terminée tandis que le rouge passe par une phase de macération de plusieurs heures pour obtenir cette belle couleur vive, typique du Pineau des Charentes.

4. LE MUTAGE

Vient ensuite le mutage. Cette technique représente la clé de voûte de l’élaboration du Pineau des Charentes.
En effet les moûts de raisin obtenus sont mutés avec l’eau-de-vie de Cognac titrant au moins à 60% volume et âgée au moins d’un an. 
Cette phase vient interrompre le processus de fermentation des moûts.

5. LE VIEILLISSEMENT ET CONDITIONNEMENT


Le Pineau des Charentes vieillit obligatoirement en fûts de chêne. C’est durant cette phase que ce vin de liqueur acquiert les dernières notes de sa robe aromatique.
Le Pineau blanc vieillit 18 mois au moins, dont 12 mois sous bois.
Le Pineau rosé ou rouge vieillit 12 mois, dont 8 sous bois.
Les vertus de la patience portent leurs fruits lorsque le Pineau des Charentes parvient à une harmonie gustative alliant puissance et complexité aromatique, rondeur et fraîcheur en bouche. Pour embellir encore un peu plus son bouquet, un vieillissement prolongé de 5 ou 10 ans en fûts de chêne feront naître le Vieux et très Vieux Pineau des Charentes.


LA MISE EN BOUTEILLE

Parce que notre appellation suit des règles bien spécifiques, la mise en bouteille s’effectue impérativement dans la région de production.
 

Nos Pineau Des Charentes

Infos consommateurs

Avertissement alcool
L'abus d'alcool est dangereux, consommez avec modération.